La Chine au coeur de l’actualité du weekend

Les vols Air France suspendus pour deux semaines

Air France se voit punir par les autorités shanghaïennes pour avoir transporté des passagers positifs au coronavirus vers la Chine. La compagnie se voit interdite de vol entre Paris et Shanghai du 10 au 24 mai prochain. Ce n’est pas la première fois que les autorités chinoises sanctionnent la compagnie nationale, en effet, Air France a déjà été interdit de vol pendant une semaine du 23 au 29 novembre dernier.
Pour rappel les autorités chinoises condamnent à ce type de peines les compagnies aériennes si plus de 5 passagers sont positifs au covid lors de leur arrivée en Chine, et cela sur la totalité de leurs vols.
C’est à ma connaissance le seul pays à pratiquer ce genre de mesures, un comble quand on sait que le virus est originaire de Wuhan…

Le parti communiste chinoise retire un post se moquant de la situation en Inde

Le parti communiste a finalement retiré de Weibo le post qui se moquait de la situation terrible que subit l’Inde face à la recrudescence des cas de coronavirus dans le pays. Le montage photo (lien bbc) montre une fusée chinoise au décollage d’un coté et les crématoires indiens de l’autre, avec comme légende de l’image “Allumer un feu en Chine vs Allumer un feu en Inde”… Le post émane d’un compte officiel d’une agence du parti.

Démonstration de force en mer de Chine du Sud

La Chine envoie un porte-avions et sa flotte dans les mers du Sud pour un exercice militaire. À ce jour l’empire du milieu dispose de deux porte-avions dont celui déployé lors de cet exercice – le Shangdong – entré en service en 2019.

Les patrouilles de la flotte américaine dans la zone ont augmentés de 20% depuis l’élection du nouveau président américain. D’un côté les USA veulent montrer qu’ils ne laisseront pas la Chine conquérir de nouveaux territoires en mer du Sud, de l’autre la Chine semble bien décider à tenir tête aux USA dans cette zone composée de plusieurs iles et îlots disputés entre plusieurs pays, et également de Taiwan.

Ce n’est pas sans rappeler la situation politique de Hong Kong, la Chine a su mettre à profit la pandémie mondiale pour faire taire les manifestations pro-démocratie sur l’ancien territoire anglais, ainsi que pour prendre le contrôle politique et enfermer les opposants aux régimes sous couvert de sécurité nationale.
https://hongkongfp.com/2021/05/02/interview-hong-kong-is-a-city-lost-to-an-enemy-of-the-free-world-says-exiled-chinese-dissident-wuer-kaixi/

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: